La pensée du moment...

Après quelques semaines pendant lesquelles j'ai dû chercher une solution de secours pour mon site, le soucis est enfin réglé !

Le site "Chez Perno" rouvre ses portes chez free !

Bonne visite !

samedi 29 août 2015

Premier test de Age of Sigmar + bonne nouvelle pinturluresque ! :)

Commençons par la bonne nouvelle...

APO réussie !

Ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps. :)
Tout a été peint hier dans la journée et monté la veille. Ce n'est donc pas de la grande peinture mais ça suffit amplement pour jouer, ce qui était le but.

La preuve en photos.

26 Dryades

Un Homme-arbre et une Hamadryade

8 Lémures

Petit jeu : saurez-vous retrouver les marques de ces figs ?
Pour les Dryades, c'est facile... Mais pour l'Homme-arbre ?

Bref...

La partie

Une fois tout cela peint, on a pu jouer, enfin, à l'Age de Sigmar.
On jouait sur une table de 90*90 avec un scénario de bâche fortement pondéré par le fait que mon adversaire, en infériorité numérique écrasante, devait prendre le temple de Khorne pour gagner au 4° tour.
Pour l'équilibrage, on a fait simple : on a pris tout ce qu'on avait. Lui le contenu Sigmarite de la boîte de base, moi tout ce que j'ai peint au-dessus (avec deux unités de Dryades et de Lémures).

Le déploiement de mes adversaires...

Et le mien.

Pour faire court... On s'est foncé dessus, lui en visant le temple à l'exception de deux unités pour occuper mon flanc pendant que moi j'essayais de rapatrier tout le monde sur le temple pour le protéger.

Son général sur dragon a fait un carnage jusqu'à ce que l'Homme-arbre l'embroche d'un coup de branche bien placé.
Au quatrième tour décisif, les Sigmarites sont sur le temple mais une charge de Lémures vient les-en déloger, les empêchant ainsi de gagner !

On s'aperçoit alors que les deux armées sont sous le seuils de déroute ! La partie se termine donc sur une superbe égalité.

L'avis sur le jeu

Nous avons joué au jeu tel qu'il a été créé, en en respectant l'esprit.
Entre autre, nous n'avons pas modifié les règles et nous n'avons pas utilisé d'autre outil d'équilibrage que celui de dire que nous utilisions le même nombre de Warscrolls (mais sans respecter la taille des unités pour ma part, et c'était plus ou moins un hasard de mon côté...)
De plus, et surtout (je reviens dessus plus tard), nous avons utilisé des armées montées pour l'occasion et non de vieilles figs utilisées à Battle habituellement.

Alors ? Verdict ?
Le jeu tient ses promesses. Rapide, fun, plein de retournements de situations (la part de hasard est importante...) Le jeu est très sympa à jouer.
C'est tout de même plus qu'un jeu apéritif même si la partie est rapide (en enchaîner deux nous aurait entraînés trop loin dans la soirée je pense...)

Ce que le jeu n'est pas : un jeu hyper tactique où le meilleur général l'emportera à tous les coups après une longue réflexion. Ce n'est pas non plus un jeu de bataille de masse. Bref... Ce n'est pas Battle ou une suite de Battle. C'est un nouveau jeu.

C'est en cela qu'il est intéressant de tester le jeu avec de nouvelles armées. Ça évite les comparaisons du style "à Battle, mon unité je faisais ça avec..." et ça aide à accepter ce jeu pour ce qu'il est : un nouveau jeu, différent de ce qui existe ailleurs.

A noter que le problème d'équilibrage n'en est alors plus un. Le hasard est tellement important à certains moment que l'armée la plus faible pourrait très bien s'en sortir contre l'armée la plus forte.
Avoir conscience de tout cela permet de jouer plus légèrement en passant un bon moment et sans chercher la victoire à tout prix et sans passer son temps à ruminer que telle ou telle unité de l'ennemi est vraiment cheatée.
Au passage, je serais bien en peine de dire, après la partie, quelle était l'armée qui aurait dû coûter le plus de points... Bon signe, non ?

Niveau modélisme, le jeu est une tuerie.
Non pas à cause des nouvelles figs et des nouveaux décors (quoique...) mais parce qu'il permet de jouer vraiment ce que l'on veut sans se soucier des règles, de l'optimisation de la taille des unités, du respect d'un schéma d'armée ou de l'optimisation des points.

Bref... Si comme moi vous avez de vieux embryons d'armées traînant dans votre garage et ne demandant qu'à se faire peindre, c'est l'occasion idéale de vous y mettre. Peignez ce que vous avez, téléchargez les Warscrolls et jouez. Tout simplement et sans vous prendre la tête.
Dans ces conditions, Age of Sigmar devrait vous plaire.

Après, ça ne remplacera pas Battle (par contre, Kings of War, dont je viens de recevoir la v2, le pourrait, lui...)

1 commentaire:

Unknown a dit…

Les stormcast. Et non "sigmarite" Sigmarite c'est le centre du vieux monde. Un métal utiliser pour forger les armures des Stormcast.