La pensée du moment...

Après quelques semaines pendant lesquelles j'ai dû chercher une solution de secours pour mon site, le soucis est enfin réglé !

Le site "Chez Perno" rouvre ses portes chez free !

Bonne visite !

samedi 29 septembre 2018

Deux nouvelles parties de Grimdark Future: Firefight ! :)

Harrius, Archiviste des Blood Angels !

D'abord la bonne nouvelle : après plusieurs années sans toucher les pinceaux ou alors pour des retouches/socles/lavis triviaux, j'ai pu peindre de A à Z une figurine pour jouer à Grimdark Future: Firefight (règles gratuites en une page, n'hésitez pas à cliquer sur le lien ! ^^)

Du coup, ma compo à 150 points ressemble maintenant à ça :
Une bande de badass, non ? ^^

Bref... J'ai pu jouer hier au club Légendes d'autres Mondes contre Diisopropyl. Celui-ci était venu avec une bande du Culte Genestealer. Le résultat en images...
 

 
 

Bon... Autant le dire de suite, les Marines sont violents et clairement à la hauteur de leur réputation. Un peu trop même... alors que les Genestealers sont certes efficaces mais un peu mous par rapport à ce qu'ils étaient dans Space Hulk ! ;)
Au final, le Culte est décimé alors que seul mon Archiviste subit une petite blessure histoire d'avoir quelque chose à dire en rentrant de mission. Le soucis : l'armure de 6+ de base des Marines est forte. Pas forcément trop forte mais quand l'adversaire n'a aucune arme perforante, c'est très fort. Moralité, il faut vraiment avoir quelques figurines de plus pour adapter sa bande à l'adversaire...

Du coup, on en fait une autre (la première était très rapide mais la seconde ne sera pas beaucoup plus longue) où je remplace mes Blood Angels par des Taus (même équipe que la dernière fois contre ma fille).

 


Partie beaucoup plus équilibrée. Les Genestealers sont clairement efficaces contre des Tau moins bien équipés au close et moins précis au tir... Ils tuent deux armures Stealth et le Drone tandis que le chef de mission (la 3° armure Stealth) tue les deux Hybrides avant de prendre la fuite, estimant sans doute que le plus gros de la mission était accompli. Même si je perds la partie, je revendique une victoire morale ! :p

Bref... Deux très bonnes parties qui laissent présager du meilleur. Très rapide, on a même pu jouer à d'autres jeux de société après. :) Faut juste qu'on joue plutôt en 300 points pour se faire plaisir à sortir quelques pièces un peu plus joufflues et pour adapter les compos aux adversaires donc.

On y reviendra ! ^^

jeudi 20 septembre 2018

Firefight encore et réflexions diverses...

Petite escouade tactique de Blood Angels pour Grimdark Future: Firefight!

Ces figs ont été peintes il y a une éternité que seuls ceux ayant connu la v2 de 40K peuvent avoir en mémoire... A l'époque, pas de web et pas d'APN... Du coup, pas de trace. J'avais fait des socles verts avec du flocage vert. Hideux. J'aurais du prendre une photo.
Ces socles me sembleront-ils hideux dans 20 ans ?
En tout cas, pas de vraie reprise sur ces figs. Je suis assez étonné du niveau que j'avais à l'époque. C'est très propre et très correct. J'ai juste caché l'immonde bannière avec l'impression d'une bannière trouvée sur le net. Suis content du résultat.

Autre fig... Et ça n'a rien à voir...
Mon big boss Santa Klaws !

Ca, c'est la dernière fig que j'ai peinte avant de lâcher les pinceaux il y a quelques années. Il manquait juste le soclage pour lequel j'attendais une bonne occasion.
Le soclage des Space Marines en était une, voilà donc une fig de finie !

Espérons qu'il y en aura d'autres... ;)

jeudi 13 septembre 2018

Rafistolage/amélioration de décors AT-43/Grimdarkfuture/40K...

J'ai profité de quelques trous dans la journée pour réparer/améliorer quelques décors un peu ternes et mal en points...

Tout d'abord une centrale électrique "propre" mais dangereuse des Rebelles. Si vous souhaitez soutenir l'effort de guerre, vous pouvez adresser vos dons paypal à mon adresse, je ferai suivre.

 
Oui, il y a un scientifique au fond de moi... tout au fond.

Et ensuite une usine biochimique pas propre d'ONI.

 
ONI ou peut-être autre chose... :D

A plus qu'à rejouer à Grimdark future. Version escarmouche ou pas ! :)

jeudi 30 août 2018

Grimdark Future: Firefight, les premiers tests !

Aujourd'hui, premiers tests de Grimdark Future: Firefight. Il s'agit d'un jeu gratuit tenant sur une feuille (pour les règles de base, plus une autre pour les règles de campagne et une page de plus par liste d'armée...) qui se trouve sur le site https://onepagerules.wordpress.com/

Pourquoi ce jeu ? Pour deux raisons :

1° La sortie de Kill Team chez GW m'a donné envie de m'y mettre. Après réflexion, j'ai trouvé qu'il était plus économique et plus sympa d'utiliser ce système qui correspond parfaitement à l'esprit de Kill Team et qui permet de jouer absolument toutes les figs de 40k pour pas un rond.

2° J'ai retrouvé un vieux tapis de jeu de Dust que j'avais acheté à vil prix au bon format (80*55cm à peu près). L'intérêt de la chose (outre qu'il soit très beau et très costaud) c'est que ça se pose facilement sur la table du salon et qu'on peut donc le sortir et y jouer facilement.

Niveau figs, je constitue deux bandes : des orks (un big boss avec pince énergétique, un boss et 3 orks de base pour un total de 155 points avec les armures) que j'avais déjà peints pour 40k il y a bien longtemps...

Des Orks flous...

Et en face des Taus. Des figs qu'on m'avait offerte lors d'un achat de figs d'occasion et dont je ne savais pas quoi faire... 3 armures stealth (dont une avec une carabine à fusion) et un drone sniper pour un total de... 155 points (elle est pas belle la vie ?)

Des Taus. Nets. :)

Ce fût pour moi l'occasion de reprendre les pinceaux pour resocler et corriger un peu les Taus. Du coup, j'en ai profité pour améliorer mes décors et je trouve que l'ensemble rend vraiment bien.
Ça faisait longtemps que je n'avais pas repris les pinceaux et, même si c'est encore timide, je suis bien décidé à m'y remettre un peu sérieusement... :)

Bref... Place au jeu.

Mon adversaire : Juliette, 8 ans, pour qui c'est la première partie de jeu de figs. Elle jouera les Taus.

ROUND 1
              

 

Résumé : les Taus avancent à la fois trop vite et de manière trop timorée, les orks chargent et mettent une dérouillée aux Taus en tuant les trois armures en un seul tour (dont une au tir). Les Taus ne sortent qu'un seul Ork mais font preuve d'une malchance aux dés assez exceptionnelle (c'est héréditaire ?)

J'aurais pas dû lui laisser prendre les Taus, un peu trop compliqués à gérer, surtout que leur team est loin d'être optimisée... Du coup, on relance une partie en inversant les rôles !

ROUND 2
            

Résumé : partie beaucoup plus intéressante et équilibrée. Juliette fonce de couvert en couvert avec ses Orks, je joue mes Taus calmement en tenant les objectifs (les deux bouches d'aération et le nanogénérateur au centre). La malemoule s'abat encore sur les Taus puisque ma carabine à fusion ratera 3 tirs sur 3 et la partie se terminera sur une victoire des Orks par 2 objectifs à 1 (contrôlé par le drone).

Mon avis sur le jeu :
J'ai beaucoup aimé. C'est vraiment simple et rapide à jouer, mais surtout rapide à mettre en place et à ranger. Pareil pour le transport.
Pour ce qui est du côté tactique, ce n'est pas le jeu du siècle mais il faut réfléchir quand même. L'équilibre a l'air correct. Comprendre qu'il vaut mieux réfléchir à son armée (il manquait un vrai héros aux Taus) mais une compo à l'arrache pour jouer les figs qu'on aime a tout de même ses chances. Le jeu dispose tout de même de quelques subtilités forçant à prendre des décisions cruciales. On n'en demande pas plus.

Concrètement, moi, ça me donne envie de développer un peu mes décors (objectifs plus sympas et plus dans le ton... j'ai plein de décors Deadzone qui devraient faire l'affaire !) et de peindre quelques figs de plus. Des Orks pour avoir plus de choix et une troupe plus sympa à jouer (je laisserai à ce niveau là mes Taus par contre...) et d'autres bandes (Space Marines, Pestouilleux... j'ai acheté la boîte Premier Sang qui semble idéale pour ce jeu).

A bientôt sur le blog donc ! :)

vendredi 6 juillet 2018

Star Wars enfin en ligne !


Mon jeu de figs "Star Wars" épisode 4.5 (présenté aux JFJ 2018) est enfin en ligne !
Vous pouvez y accéder ici : http://chezperno.free.fr/Jeux/STARWARS/StarWars.htm


Enjoy ! :)

lundi 20 novembre 2017

Star Wars épisode 4.5 : assaut sur VSM-2k-17 !

Les Rebelles parviendront-ils à récupérer les coordonnées de la base secrète avant que l'Empire ne lance l'assaut sur Hoth ?

Ce week-end, enfin ce dimanche 27/11 plutôt, je serai à la Chevauchée des Dragons de Vaires pour présenter une démo d'un jeu maison dans l'univers de Star Wars et utilisant des figs de Star Wars Minis. :) Le jeu sera lui-même un lointain parent de Super Mario in the DeathZone ! :p

N'hésitez pas à venir et même à apporter vos figs, on se débrouillera sur place ! ;)

jeudi 16 novembre 2017

Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique

Retour sur la création de Jack...


Créer un jeu de société, pour certains, c’est devenu une habitude. Pour d’autres, c’est encore une aventure. Vu que je n’en suis encore qu’à trois jeux édités, je m’en vais vous conter la mienne. Ou plutôt celle de mon jeu : Jack et le Haricot Magique. En espérant que vous trouverez quelque intérêt à lire mes lignes.
Et pis sinon, tant pis. Je vais me faire plaisir quand même.


Au commencement

On me demande souvent comment devenir auteur de jeux. J’ai pour ma part l’impression de l’avoir toujours été. Très jeune, je n’ai jamais été du genre à me laisser embêter par un jeu sympathique mais dont les règles ne me plaisaient pas. Quand c’était le cas, je changeais les règles épicétout.
C’est donc tout naturellement que je me suis mis à créer des jeux dont certains se sont retrouvés sur mon blog dont le célébrissime CrocoNounours (si un éditeur veut tenter l’expérience de la confiserie ludique…) A force de perdre du temps sur mon ordinateur pour ces bêtises (je remercie ma femme pour sa patience infinie), je me suis finalement décidé à tenter l’aventure de l’édition.
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
Un jeu délicieux !

 C’est ainsi que sont nés mes deux premiers jeux édités : Tralalaa et La Nuit du Grand Poulpe. Mais ceci est une autre histoire. Toujours est-il qu’en 2014, je dois me rendre pour la première fois au FIJ de Cannes pour y présenter mes jeux. L’occasion, aussi, d’aller prendre quelques contacts avec les éditeurs…

Jour J-15
A cette époque, Purple Brain, pour développer sa gamme Contes & Jeux, vient de sortir Le Lièvre et la Tortue dont je suis particulièrement fan. Après m’être laissé dire que l’éditeur cherchait de nouveaux auteurs, je me suis mis en tête de développer un jeu susceptible de rejoindre la gamme. Ma femme étant professeur des écoles, j’ai donc fait une pile de tous les livres de contes disponibles à la maison (deux piles en fait… on en a vraiment beaucoup) et je me suis mis à les lire jusqu’à ce que l’inspiration vienne.
C’est ainsi que je me mis à réaliser un prototype que je fis tester à mes enfants (puis en club) afin de voir si le résultat était concluant. Comme c’était le cas à mon sens, je pris contact avec Benoît Forget 15 jours avant Cannes pour lui parler de mon jeu et prendre rendez-vous avec lui pour le lui présenter plus en détails.
Ce jeu, au final, ne sera jamais édité chez Purple Brain. Hélas. Il s’agissait d’un jeu basé sur Le Chat Botté qui, après une longue analyse, ne sera pas retenu.
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
Si quelqu'un d'autre est intéressé, vous savez où me contacter... ;)


Jour J-2

Deux jours avant de prendre le train pour Cannes, me vient une autre idée : celle d’empiler des dés dans le cadre d’un jeu basé sur Jack et le Haricot Magique (on y arrive enfin). Pas le temps de faire un proto mais je présente l’idée au patron pendant notre rendez-vous à propos du chat.
Le concept lui plaît mais il est bien sûr difficile de se décider sans en savoir plus. Nous convenons donc de discuter de tout cela à Issy-les-Moulineaux en mai (ou juin ? en salon en tout cas), le temps pour moi de voir si le jeu tient la route.
Je développe donc un proto rudimentaire à base de gommettes collées sur des dés vierges et de tuiles en carton somptueusement illustrées par mes soins. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi je n’ai pas également été engagé comme illustrateur. Mystère…
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
Y'a un coup de crayon quand même ! Non ? Non ? Ah ! Bon...

A l’époque, le jeu est très différent de la version actuelle dans ses règles. Pas de château, moins de faces différentes sur le dé (et beaucoup de faces vierges avec des tours assez vides au final), un ogre ne fonctionnant pas du tout de la même manière… et une dynamique bien moins fluide que maintenant.
Au final, le jeu est très différent mais pose tout de même les bases des mécanismes.
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
On reconnaît bien le haricot, hein ?

De la sueur et des larmes
En tout cas, ce premier jet est suffisamment prometteur pour que Benoît me propose de signer un contrat pour mon plus grand plaisir. Il en profite pour me signifier que le travail n’est pas terminé et qu’il va falloir développer tout cela. Comme il me le dira plus tard, à ce moment-là, ce n’est pas le jeu qui est signé mais le concept. Je ne suis pas au bout de mes peines.
Et effectivement, il va y en avoir du travail. Chaque point de règle est discuté, chaque mécanisme est éprouvé et surtout, chaque piste de développement est explorée. Pas toujours facile vue la distance qui nous sépare, mais bien utile au bout du compte.
Au final, ce ne sont pas moins de quinze versions très différentes des règles qui sont écrites. Nous essayons des versions très « bluff/double guessing », des versions « tactiques » dans lesquelles poser des dés devenait secondaire et même des versions « gestion/développement » où les dés pouvaient être utilisés pour acheter des cartes de bonus…
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
Les cartes de la version "gestion et développement" qui n'aura pas été beaucoup jouée...

Pour être tout à fait honnête, il y a même une version à laquelle je n’ai jamais joué, un coup de fil de l’éditeur me dissuadant de pousser plus avant dans cette voie. Ce qui est important, c’est qu’à chaque étape nous apprenons des choses sur le jeu. Celui-ci est de plus en plus fluide et nous sommes maintenant d’accord sur les grandes lignes, comme par exemple l’utilisation de cartes guidant le jeu et apportant quelques bonus aux joueurs.
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
La première version des cartes actions.
Il y a eu des modifications bien sûr, mais l'idée était là !

Jack prend des couleurs

A mesure que les règles s’affinent, le travail de conception avance lui aussi. C’est un vrai plaisir de voir le travail des illustrateurs qui donnent vie au jeu qu’on a imaginé. Au passage, je remets régulièrement à jour mon prototype afin qu’il se rapproche le plus possible de la version finale du jeu.
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
De jolis dés et de jolies cartes, le proto est bien avancé ! :)

C’est particulièrement important en salons ou en conventions, quand le public découvre le jeu. Avoir un beau prototype permet d’avoir moins de remarques d’ordre purement esthétique et plus de retours sur le jeu et ses mécanismes. Heureusement, ces premiers retours sont largement positifs et nous encouragent à poursuivre dans notre voie.


Le mot de la fin ?

Enfin, plus de trois ans après le début de l’aventure, celle-ci touche à son but. Le jeu est finalement sorti le 23 juin 2017, juste avant Paris Est Ludique ! C’est un vrai plaisir que de voir le matériel fini et magnifiquement illustré. Rien que pour cela et pour m’avoir fait confiance), Benoît mérite tous mes remerciements.
Carnet d'auteur : Jack et le Haricot Magique
La version finale, encore plus jolie... ^^

Mais ce n’est pas cela le plus important. Ce qui importe, c’est que le jeu est bien meilleur qu’il ne l’était au départ. Même si nous avons certainement exploré des pistes inutiles (au final, la dernière version est vraiment très proche de la quatrième), je suis à l’heure actuelle convaincu que le jeu est présenté au public dans la meilleure version qui soit.
Reste à voir ce que vous, joueurs, allez en faire. Je ne modifierais Jack pour rien au monde à l’heure actuelle… Mais cela ne veut pas dire que vous deviez partager mon avis. Alors n’hésitez pas ! Jouez, testez, modifiez et adaptez le jeu à vos envies !