La pensée du moment...

Après quelques semaines pendant lesquelles j'ai dû chercher une solution de secours pour mon site, le soucis est enfin réglé !

Le site "Chez Perno" rouvre ses portes chez free !

Bonne visite !

samedi 9 juin 2012

Premier test de Batailles de Westeros

Hier, à Limeil, premier test de Batailles de Westeros, le jeu inspiré de BattleLore se situant dans l'univers du Trône de Fer. Je joue contre Gary qui commence à avoir une grosse expérience du système Commands and Colors via le jeu Napoleonics. J'y ai déjà joué un peu avec lui et nous avons aussi joué à Battle Cry utilisant le même système. On est donc en terrain "connu", du moins a priori.

Premier constat, la mise en place tient plus de CCN que de Battle Cry. Entre la sortie du matos (joli) et les explications de règles, y'en a bien eu pour 1h30 environ...

22h et des brouettes... Mon adversaire est enfin prêt à en découdre !

A propos des règles, celles-ci sont... touffues. Bien sûr, Battle Cry est un jeu simpliste, donc pas de comparaison possible. Mais même CCN, assez complexe dans le genre (tout est relatif), passe pour un jeu d'initiation face à BdW. Même en passant vite sur les concepts communs à tous les jeux de la gamme, il faut expliquer beaucoup de choses avant de commencer. Sans compter les inévitables oublis en cours de partie...

Ceci dit, le jeu comporte de nombreuses différences, pas seulement des rajouts de règles le rendant plus complexe. La principale étant le non-découpage du terrain en flanc droit/gauche et centre. A la place, les cartes servent à activer les unités à portée de commandement des officiers. Du coup, si une unité ne peut pas s'activer ce tour, c'est que généralement on s'est mal placé et non qu'on a eu une mauvaise main. Par ailleurs, un système de pions d'ordre déterminés aléatoirement à chaque tour permet de faire abstraction de sa main dans certaines situations...

Ajouter à cela un système bien plus riche de combat (avec fuite à l'opposé de l'attaquant, prise de flanc, attaques coordonnées, rappel des troupes engagées...) et vous avez largement de quoi vous prendre la tête en cours de partie.

A noter qu'il me semble nécessaire, pour bien profiter du jeu, de télécharger les fichiers sur le site de l'éditeur. Le fichier proposant la FAQ inclut des variantes de jeu devenues officielles (dont certaines règles citées plus haut).

Côté scénario, on a fait simple et on a pris le scénario n°1 (j'avais le fol espoir de faire 2 parties pour tester chaque camp mais... non en fait). L'armée du Lion (moi) doit s'emparer de deux objectifs avant la fin du tour 5, sachant que ces deux objectifs sont tenus au départ par l'armée du Nord...

Toutes les troupes convergent vers les objectifs sans manquer d'engager l'adversaire à l'occasion...

Les archers défendent leur position et mes troupes subissent un déluge de flèches parfois redoutablement mortelles !

Fin de la partie : je m'empare de justesse des deux objectifs. De justesse car une grosse bêtise de ma part au dernier tour aurait bien pu, sur un jet de dé un peu plus chanceux de mon adversaire, me coûter la victoire !

Impressions très positives au bout de cette première partie. On a tous les deux fait beaucoup d'erreurs tactiques mais on sent bien le potentiel du jeu. L'aléatoire des cartes se fait bien moins sentir et on voit vite que le jeu est bien plus construit que les autres jeux de la gamme. De même, on voit très vite quand on a fait une grosse bourde de placement et ça se paie très cher.

Bref... Un jeu un peu plus hardcore que les autres jeux C&C mais qui en vaut largement la peine. Je compte bien le ressortir un peu plus souvent et peut-être même investir dans les suppléments déjà sortis. :)

3 commentaires:

Raskal The Raskal a dit…

Tu as été meilleur que moi car je n'ai jamais réussi à reprendre les objectifs des pattes du loup du nord

perno a dit…

Meilleur que toi ou alors c'est mon adversaire qui a été plus mauvais que le tiens. Gary connaissait CCN mais pas les règles de BdW que j'ai dû lui expliquer. J'avais donc un petit avantage sur lui (d'habitude, c'est lui qui me fout des pâtées à Napo).

En tout cas, pour une première partie, j'ai trouvé le scénario intéressant et équilibré. Comme la plupart des scénarios de la gamme CCN. Ca promet. :)

Raskal The Raskal a dit…

A un moment donné mon adversaire a utilisé à bon escient les capacités de ses généraux et en plus il a eut de la chance : je me suis pris une branlée sur mon flanc gauche mais sans que cela me frustre car c'était bien joué