La pensée du moment...

Après quelques semaines pendant lesquelles j'ai dû chercher une solution de secours pour mon site, le soucis est enfin réglé !

Le site "Chez Perno" rouvre ses portes chez free !

Bonne visite !

samedi 23 avril 2011

Partie test de "Commands & Colors : Napoleonics".

Première partie test de "Commands & Colors : Napoleonics" à Limeil.
Couverture de la boîte de jeu.

Première fois que je jouais à un jeu C&C après avoir seulement vu des parties de Memory 44 et lu les règles de Battle Lore. Et je ne suis franchement pas déçu. Même si l'absence de figurines dans la boîte me chagrine un peu, il faut bien avouer que les blocs en bois sont jolis et relativement lisibles (même s'ils nécessitent en amont un sacré boulot d'autocollage pour commencer à jouer... mais le jeu n'étant pas à moi, je n'étais pas concerné par ce problème).

Le jeu est un peu plus complexe que ses prédécesseurs mais cela offre beaucoup plus de possibilités et je ne pense pas que ça l'alourdisse trop une fois passées les premières parties pendant lesquelles on oublie les règles spéciales, les exceptions et ce genre de chose. Je pense qu'il me faudra encore quelques parties pour faire un sans-faute niveau règles.

Bref... Un jeu un peu plus difficile à prendre en main mais qui doit offrir une bien meilleure durée de vie grâce aux nombreuses unités disponibles dans la boîte de base. En effet, il existe de nombreux types d'unités d'infanterie par exemple. Chacune d'entre elles ayant ses spécificités et des caractéristiques spéciales en fonction de leur nationalité.

A ce sujet, on déplorera de ne trouver dans la boîte que des Anglais et des Portugais à opposer aux Français. Pas de Prussiens, d'Autrichiens ou de Russes qui feront l'objet d'extension (du moins peut-on l'espérer).

Au chapitre des bonnes choses dans les règles, on pourra citer la diminution de l'efficacité des unités lorsque celles-ci subissent des pertes (nouveauté par rapport aux autres jeux de la gamme C&C) et l'ajout de tactiques propres à l'époque (soutien d'artillerie, carrés et repli de la cavalerie).
Du côté des points négatifs, on reprochera une certaine lourdeur ou complexité sur certains points (ce qui n'est pas arrangé par l'absence d'un lexique permettant de s'y retrouver en cours de partie) alors que certaines règles ont été un peu trop simplifiées (le soutien d'artillerie ne tirant pas si l'assaut initial est repoussé par exemple). Tout cela donne bien envie de faire quelques règles maison pour perfectionner la chose... ^^

Revenons à notre partie. Ou plutôt nos parties puisque la première nous a donné envie de nous y remettre malgré l'heure tardive. Nous avons joué le premier scénario, 2 fois. En inversant les rôles à chaque fois. Le scénario était basique mais très équilibré. Je ne m'attendait pas à devoir autant réfléchir sur ce type de jeu.

Certains reprochent en effet au jeu d'être trop dépendant du hasard. En effet, entre les dés, sa main de carte et la main de l'adversaire, tout peut basculer d'un moment à l'autre sur un bon ou mauvais coup du sort. Mais finalement, on se retrouve à devoir gérer tous ces risques, à devoir prendre des décisions cruciales basées sur une méconnaissance de la main de l'adversaire (qui représente plutôt bien le brouillard de guerre et le chaos des combats finalement) et les décisions, lourdes de conséquences, sont dures à prendre.

Au final, les Anglais gagnent la première partie et les Français la seconde. Mais à chaque fois avec une très courte longueur d'avance (5 à 4 à chaque fois) et tout aurait pu basculer sur un jet de dés.

Il faut vraiment accepter cette part de hasard pour prendre plaisir au jeu. Sinon, vous risquez d'être très frustrés.
Si vous voulez démontrer votre supériorité tactique, passez votre chemin. La meilleure stratégie du monde ne vous empêchera pas de vous prendre une rouste si les Dieux du Destin sont contre vous.

Pour conclure, je me suis vraiment amusé. Prise de risques, décisions difficiles, manoeuvres, retournements de situations... Tout y était !
J'ai hâte de m'y remettre.

A ce sujet, j'hésitais à me prendre "Battle Cry" sur la guerre de sécession. J'ai peur d'être déçu par une trop grande simplicité du jeu. Des avis sur la question ?

5 commentaires:

Grégory Privat a dit…

Battle Cry est parfais pour jouer avec des enfants de 8 ans ou moins qui lisent l'anglais... C'est plus simple, plus statique et plus meurtrier que M'44.

perno a dit…

Merci pour l'avis.
Comme je manque d'enfants de moins de 8 ans et parlant anglais dans mon entourage, ça m'aide à ne pas kraker mais j'hésite encore... ;)
Ne devrais-je pas plutôt me concentrer sur BattleLore ?
That is ze question.

ESMBEL a dit…

Tu as la règle "Tactique" aussi dans le même créneau (http://www.tactiquelejeu.fr/) mais je suppose que tu en as entendu parler...

Benoit a dit…

J'aime beaucoup Battle Cry... justement pour sa simplicité. Histoire de te faire un avis, je pense que les règles sont téléchargables sur le site de l'éditeur.
Benoit

perno a dit…

Merci pour cet avis. Je pense résolument kraker pour le jeu. Avec en tête l'idée de peindre les figs pour en faire quelque chose d'encore plus joli. :)

Pour "Tactique", faudra que je jette un oeil plus en détail. Pas sûr que ça corresponde à mes attentes... :(