La pensée du moment...

Après quelques semaines pendant lesquelles j'ai dû chercher une solution de secours pour mon site, le soucis est enfin réglé !

Le site "Chez Perno" rouvre ses portes chez free !

Bonne visite !

samedi 11 septembre 2010

Alive ! It's alive !

Quoi ? Ben la créature, bien sûr.
La créature de GW : Warhammer V8.
Y'avait deux parties simultanée à la ludo hier ce qui n'était pas arrivé depuis un bail.
Et dans les cartons, on a un projet de campagne et une série de tournois internes qui est finalisée.

Bref... Hier soir, c'est la revanche de la partie perdue la semaine dernière par mes gentils chaoteux contre les fourbes impériaux de Simon. Pour l'occasion, j'ai revu ma liste et j'ai passé ma journée à monter des figurines (non peintes pour le soir donc) afin de remettre à jour des régiments prévus pour la V6 et d'obtenir une armée plus solide, quasi-exclusivement basée sur de l'infanterie.

Mon armée du Chaos et l'Empire de Simon (il manque une unité de 15 chevaliers sur la gauche).

Nous jouons le scénario "rencontre fortuite" dont le déploiement nous est familier en tant que spectateurs de nombreuses parties de 40K Apo à la ludo. :)
Les troupes de Simon (qui se déploie en premier) arrivent toutes dès le départ sauf 4 personnages en réserve : le général, le sorcier, la grande bannière et le prêtre-guerrier. Que faisaient-ils dans les bois tous les 4 ? Mystère...

De mon côté, aucun "1", tout le monde arrive dès le départ !

Le déploiement...

Les Impériaux commencent. Ils ouvrent le feu, blessent mon Prince Démon, endommagent un char, exterminent une grosse poignée de maraudeurs et tuent d'un seul coup de canon le géant. Aïe. J'avance, me positionne, lance quelques sorts relativement peu efficaces... Tour 2, Le tank entre en action et mes guerriers fuient sa charge. Les tirs sont moins efficaces et ne font pas grand chose (sauf contre les maraudeurs qui prennent cher). Les personnages de Simon ont du mal à gagner une position intéressante... Son unité de 15 chevaliers manoeuvrent pour revenir dans la bataille suite à un déploiement risqué. L'autre unité de chevalier continue à contourner une forêt mystérieuse qui s'est avérée être "de sang".

Et là, bingo ! J'ai le droit de jouer un 2° tour ! Ca me change ! :)
Début du tour 3...

Mon Prince Démon et ma Grande Bannière sur Monture Démoniaque s'occupent de l'artillerie et de petites unités pour finalement se retrouver en position de menacer les personnages de l'Empire qui n'ont pas pu regagner une position plus confortable.
J'ignore le tank contre lequel ne je peux pas faire grand chose et qui me massacre une unité de guerriers. L'un de mes chars fuit la charge des 15 chevaliers rejoints par le Prêtre-Guerrier et finit sa carrière embourbé dans un marais. Mais le plus intéressant est à venir...

Après avoir tué un mortier, 10 arquebusiers et le magicien, ma Grande-Bannière est chargée par les épéistes menés par le général de l'Empire. Ne subissant aucune blessure, il tient bon. Le Prince Démon le rejoint alors dans le combat et le massacre qui suit entraîne la fuite de l'unité ce qui provoquera aussi la fuite de la cavalerie lourde...

Nous arrêtons là le massacre. Victoire !

Que dire de la partie ? Ben c'est la première (sur 3 en V8) où je peux vraiment jouer. Mon Prince Démon n'est pas mort au tour 2, je n'ai pas perdu la partie avant de jouer mon 2° tour... Bien déjà.

On constate aussi qu'une armée "full-infanterie" est maintenant non-seulement jouable mais aussi intéressante à jouer. Beaucoup plus manoeuvrable, on s'amuse plus qu'avant. Bien.

Bon, tout ça pour dire que j'aime vraiment bien cette V8.
Promis, j'arrête de vous embêter en postant à tout-va des rapports de bataille de chacune de mes parties sur ce blog. :)

3 commentaires:

Belisarius a dit…

Tu peux continuer, c'est toujours bien d'avoir des retours de parties non formatés WD
Et puis sinon, tu peux faire un rapport de bataille pour le Blogurizine... ^^

AouTi a dit…

Ah non, n'arrêtes pas de poster tes rapports.
C'est très intéressant de lire ce que donne la V8 sur des parties endiablées que tu nous livres.
Continu, à chaque fois tu donnes une petite précision qui donne envie de jouer.

Rhanarion a dit…

D'accord avec Aouti et Belisarius, il ne faut pas que tu arrêtes.
J'aime beaucoup lire tes rapports, et à chaque fois ça me donne envie de jouer :)